La Nature

Le Piémont Pyrénéen est une succession de sierras de moyenne montagne qui sépare la vallée de l’Ebro des Pyrénées. D’est en ouest, on découvre la Sierra de Guara (2077 m), la Sierra de Gratal (1581 m) , la Sierra Caballera (1563 m), la Sierra de Loarre (1597 m) et la Sierra de Santo Domingo (1520 m).

Le Parc Naturel de la Sierra et des Canyons de Guara représente le royaume du calcaire ou l’érosion a donné forme à de nombreux canyons et où la nature demeure encore très sauvage. Composé d’un ample territoire, le Parc s’étend sur les cantons du Somontano de Barbastro et de la Hoya de Huesca, jouissant d’une grande variété de paysages et d’une très riche flore et faune qui émerveille  les nombreux visiteurs européens mais aussi venus du reste du monde.

Entre les Sierras de Loarre et de Santo Domingo, le fleuve Gállego traverse l’impressionnant royaume de los Mallos, un des principaux attraits naturels de la région pour la verticalité de ses falaises de roches sédimentaires rougeâtres. Cette tumultueuse rivière offre également de nombreuses activités d’eaux vives.

Au cœur de la Sierra de Santo Domingo se cache un paradis naturel tranquille et peu connu où nous réfugier du vacarme citadin. Déclaré Paysage Protégé par le Gouvernement Aragonais, il compte d’énormes extensions de forêts de chênes, de pins et de hêtres, ainsi qu’une abondante faune sauvage.

De même façon que les Pyrénées, l’axe central du Piémont Pyrénéen va d’est en ouest, ce qui marque une grande différence entre le versant nord, ombragé et de caractère plus abrupte, et le versant sud, plus ensoleillé et méditerranéen. Ce caractère frontalier entre deux zones climatiques donne lieu à de nombreux endémismes botaniques et à une faune riche et singulière, spécialement en ornithologie.

Culture

A l’est de la Sierra de Guara se trouve le Parc Culturel du Vero (rivière) avec une importante collection d’art rupestre préhistorique déclarée Patrimoine Mondial de l’Unesco. La Sierra de Guara abrite également plusieurs dolmens préhistoriques comme ceux de Losa Mora, Belsué ou Ibirque.

Mais ce qui, culturellement, défini le mieux le Piémont pyrénéen, c’est bien son aspect médiéval. Le patrimoine roman est l’un des plus riches que l’on puisse trouver, avec des œuvres incomparables comme le Château de Loarre, la Collégiale de Alquézar, l’église de Sainte Marie de Uncastillo ou encore les églises de Agüero. Dans toute la région, il est facile de trouver des chapelles, des ponts et des églises d’origine romane.

L'architecture gothique présente également de magnifiques monuments comme les églises de Sos del Rey Católico, Barluenga, Bierge et San Miguel de Foces, tout comme les Cathédrales de Huesca et de Barbastro. A partir du XVIIème siècle, la splendeur de la région décroit ce qui explique que le patrimoine baroque devient moins abondant mais on appréciera cependant des monuments de transition à la Renaissance comme la Collégiale de Bolea.

Les magnifiques cités de Alquézar et Sos del Rey Católico possèdent le label de Complexe Historique-Artistique et représentent eux des villages les plus beaux d’Aragon. Tout aussi remarquables sont les villages de Uncastillo, Luesia, Biel, Murillo de Gállego, Loarre, Lecina et Colungo, qui recèlent également de nombreux trésors patrimoniaux. D’autres agglomérations de moindre taille sont très intéressantes grâce à leurs intégrations dans le milieu naturel, tels que Agüero, Riglos, Nocito, Rodellar ou Santa Eulalia de la Peña.

Par conséquent, les visiteurs du Piémont Pyrénéen vont jouir d’un parfait équilibre entre culture et nature mais aussi entre aventure et tradition, au cœur d’un environnement unique et singulier qui ne laissera sans aucun doute indifférent personne.

Abonnez-vous à notre newsletter
Mentions légales | Cookies